Bims
[ Prades ]

Les compositions de Bims bousculent tous les acquis de l’esthétique en mêlant cubisme, abstraction et futurisme, tout en contournant les repères qui nous permettent, par habitude, d’identifier ces mouvements. Ce procédé peu académique lui confère une identité visuelle propre et sans conventions. Spontanément, l’observateur voit de la maladresse dans les remplissages marqués comme au crayon de couleur et les contours imprécis ; en réalité, l’effet est parfaitement maîtrisé.


Finalisation de l’œuvre par l’artiste le 20 mars 2021, Place Charles 3